Matcha Vanilla Latte (fond de placard).

Je sais que j’ai dit, pas plus tard que le mois dernier, que je parlerais surtout de livres qui parlent du thé à partir de maintenant, et que je n’aimais pas ce que tout le monde aime. Oui, mais voilà, parfois, j’aime bien une recette régressive… comme celle du matcha coco-choco-gingembre présentée  ici.

Je viens d’aller me promener avec ma voisine, et nous sommes passées entre deux averses… Après-midi plutôt maussade, période pas drôle (l’euphorie des fêtes de fin d’année est passée, le printemps n’est pas encore vraiment là, on est entre deux…), mais il faut bien survivre, non ?

Alors, quand elle m’a dit qu’elle allait se faire un matcha vanille, c’est-à-dire du matcha mélangé à du lait de soja à la vanille, elle m’a fait envie, ma chère voisine… Surtout que du matcha, j’en ai, mais, le malheureux, il attend que je veuille bien me souvenir de son existence…Pourtant, il vient du Japon, si si !! Et pas de Chine, comme j’ai un jour commis l’erreur d’en acheter. Par pitié, ne faites jamais cette *onnerie !! C’est pire que du thé Lipton en sachet jaune trop infusé. A la limite, vous pouvez vous en servir comme pigment d’aquarelle, et encore, le rendu ne sera pas terrible.

Pour être honnête, je ne suis pas fan de ce thé. C’est peut-être parce que 1) je n’en ai pas du bon, et 2) je ne sais pas le préparer. Ou, 3) je ne sais pas l’apprécier.

Mais j’avais BESOIN d’un réconfort dynamisant.

Et ça a fait le tour de mes placards dans ma tête, cette idée, parce que, du lait soja-vanille, je n’en ai pas aujourd’hui. C’est rare que je tombe en panne, parce que je m’en sers pour des crèmes dessert du tonnerre des Alpes, prêtes en 3 minutes, sans cuisson. Mais là, je dépasse les bornes des limites de ce blog. Remarquez, je pourrais peut-être commencer un blog culinaire ? 😉 D’ailleurs, j’adoore les scènes de films ou de livres qui parlent de nourriture de façon générale ! Le festin de Babette, Histoire d’un gastronome chinois, Le gourmet solitaire…

Oh non, ça y est, j’ai faim…

Bon, je vous donne la recette de mon Matcha Latte Fond de Placard :

– une cuillère à café de thé matcha (le meilleur possible, mais vous faites avec celui que vous avez ou que vous pouvez avoir). Non, la lame de lumière n’est pas une lame d’épée jedi… Et ce n’est pas parce que c’est vert que c’est de l’extrait de Baby Yoda en poudre.

 

 

 

 

 

 

– un mug de lait de soja nature

– une à deux cuillères à café (ou à soupe, ou une louche, c’est vous qui voyez) d’extrait de vanille liquide fait maison.

C’est très simple à faire (recette de Marie Chioca) : on fait infuser une gousse de vanille fendue en deux – pour que les ‘tites graines, elles diffusent leur merveilleux parfum dans le sirop- dans un l’équivalent d’un pot de confiture Bonne Maman de sirop d’agave, et on reverse dans le pot de confiture, sirop ET gousse ensemble. La vanille continuera à infuser… D’accord, c’est cher, la vanille et le sirop d’agave, mais un pot de confiture moyen vous dure des mois, et c’est nettement plus économique que les fioles vendues à prix d’or.

 

 

– une cuillère à soupe de graines de chia, pour la texture. Le lait de soja-vanille est épaissi et donc très onctueux, alors que le lait de soja nature est… aqueux et blah. Pour retrouver un peu de ce crémeux si doux, les graines de chia sont pratiques. Pour ceux qui ne connaissent pas : on mélange bien les graines au liquide, et on les laisse gonfler. Pour ceux qui préfèrent le côté croustillant, on les utilise tout de suite, sans les laisser tremper. Autre raison d’utiliser des graines de chia : elles ont un effet coupe-faim grâce au mucilage, ce qui est bon pour la ligne…

Préparation :

  • faire chauffer le lait dans une petite casserole (c’est plus pratique qu’au micro-ondes) sans le faire bouillir.
  • dans un mug, mettre le matcha, l’extrait de vanille, et verser le lait chaud en mélangeant bien.
  • option « mousse » : utiliser un mousseur à lait pour le fun.

  • ajouter les graines de chia, bien touiller, laisser reposer quelques minutes.
  • C’est prêt !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma bouilloire chante & mon livre m’appelle… bonne dégustation !

2 thoughts on “Matcha Vanilla Latte (fond de placard).

  1. Oui c’est réconfortant un matcha latte. J’avais oublié mon sachet au fond du placard, initialement acheté pour de la pâtisserie. Un rangement me l’a fait redécouvrir. Et ô horreur, il est certes biologique mais chinois, qui plus est périmé depuis 5 mois.
    Bon tant pis. Deux fois que j’en bois et je suis encore en vie. Gageons que les propriétés antioxydantes feront encore leur effet!

    1. Le hic avec le matcha chinois, c’est la piètre qualité. Les Chinois ont des thés sublimes, mais laissons aux Japonais ce qu’ils savent faire !
      Quant aux antioxydants d’un thé périmé, je crains, hélas, qu’il n’y en ait plus guère que des traces infinitésimales : le matcha est un produit hautement périssable, il s’oxyde dès l’ouverture du paquet. C’est d’ailleurs une des raisons de la petite taille des paquets (20 gr en général). Mais ça ne le rend pas toxique pour autant !!

      Allez, je vais me faire un autre matcha (matcha latte), c’est bon pour le moral !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *